DIF

Droit individuel à la formation

Le DIF a été supprimé le 1er janvier 2015 dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle (loi du 5 mars 2014). Ce dispositif permettait aux salariés de bénéficier d’un capital d’heures dont ils pouvaient disposer à leur initiative, pour se former, avec l’accord de leur employeur. Depuis cette date, les salariés bénéficient d’un crédit d’heures de formation dans le cadre du Compte personnel de formation (CPF), nouveau dispositif géré à l’extérieur de l’entreprise par la Caisse des dépôts et consignations.

« Back to Glossary Index
2018-02-08T12:16:48+00:00